Quelques astuces pour courir quand il fait froid

Pour rester en bonne santé, il est important de pratiquer régulièrement du sport. L’activité physique permet non seulement d’éliminer la toxine, la graisse et tout ce qui reste indésirable dans le corps. Pratiquer une activité physique comme courir le matin permet également de gérer tout type de stress que l’on risque bien de rencontrer tout au long de la journée. Pour les habitués, il est difficile de s’en lasser et aujourd’hui, même en hiver, beaucoup sont ceux qui vont encore courir. Voici quelques astuces, très utiles, pour courir quand il fait froid.

Demander un avis médical

Bien que le sport agisse positivement sur la santé, un avis médical s’impose tout de même si l’on souhaite courir en hiver ou tout simplement quand il fait froid. En effet, courir en hiver favoriserait davantage certaines maladies respiratoires  telles que l’asthme. Suite à un diagnostic, le médecin pourra ou non conseiller de courir quand il fait froid.

S’alimenter et boire

Dans beaucoup de cas, certaines personnes préfèrent faire leur jogging quotidien à jeun. En hiver, cela s’avère être une mauvaise idée. Effectivement, le corps élimine plus de calories lorsqu’il fait froid et partir le ventre vide peut entraîner des conséquences néfastes. Il est donc préférable de manger à sa faim quelques heures avant le jogging. Par ailleurs, comme il est primordial d’emmener avec soi une boisson en été, c’est également le cas en saison frêle. Optez pour une boisson à la fois sucrée et tiède.

Se couvrir convenablement

Malgré la basse température et le fait qu’il fasse frisquet lorsqu’on pointe le bout de nez hors de la maison, il est plus convenable d’éviter de porter des vêtements trop chauds pour courir quand il fait froid. En activité, le corps récupèrera suffisamment de chaleur pour combler la fraîcheur apportée par le temps.

Favoriser la partie « échauffement »

L’échauffement avant une activité physique est primordial. Il prépare le corps et les muscles à affronter tous les mouvements qui s’enchaîneront. Pour courir sans risque quand il fait froid, insistez davantage sur les chevilles et pensez à faire plusieurs flexions au niveau des genoux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *